destroyers / Builders

fragments

Destroyers builders ensemble chaises colonnes

Destroyers / Builders est un studio de design basé à Bruxelles. A sa tête, Linde Freya Tangelder, articule une réflexion autour de la sensorialité et s’attache à entreprendre des projets mêlants techniques contemporaines et artisanat traditionnel. Le studio, qui puise son inspiration dans des éléments architecturaux, a récemment imaginé une scénographie à partir du mobilier, dans un ancien bâtiment industriel à Bruxelles, le temps d’une séance photo. Fraichement rénové par NoaArchitecten, le loft Le Lorrain rend grâce au mobilier sous le regard inspiré du photographe d’architecture Jeroen Verrecht.

Le tabouret Horn Variations du studio Destroyers / Builders  intrigue par sa surface lisse semblable à de la corne. «  On a souhaité rendre hommage à cette matière sans l’exploiter. Pour cela on a développé un effet de fausse corne à travers une accumulation de couches de peinture. » raconte Linde. Appliquée à la main par les designers du studio, chaque couche trame l’objet et saisit par sa force d’illusion.

Les techniques sont multiples et ne cessent d’être renouvelées. Pour la fabrication de la Bolder Chair, le studio presse des panneaux de particules et des panneaux de fibres textiles les uns contre les autres . Les colonnes constituant la chaise réfèrent à l’architecture et embrassent une assise fine et délicate.

Texte : Alice Lahana

Crédits photo: Jeroen Verrecht

https://destroyersbuilders.com/

autres articles

ries estudio chaise collection studio

jeu de lignes

Créé en 2016, Ries Estudio propose un mobilier léger et minimaliste, directement fabriqué sur place à Buenos Aires. Ses deux fondateurs Marcos Altgelt et Tasio Picollo, soucieux …

une2

Hyères, et après?

Récompensée par le très prestigieux prix Chloé au festival d’Hyères en 2016 pour sa collection homme, Gesine Foersterling marque les esprits en abattant les frontières entre masculin et féminin. Des broderies et des tissages s’entremêlent sur fond de coupes brutes, inspirées de..

une

sutera

La jeune photographie européenne est à l’honneur au 104 , qui accueille jusqu’au 30 juin l’incontournable festival Circulations. Parmi les exposants, on se laisse surprendre par le travail de l’Italien Umberto Coa.

© L’Observatoire Magazine – 2019

Fermer le menu