destroyers / Builders

fragments

Destroyers builders ensemble chaises colonnes

Destroyers / Builders est un studio de design basé à Bruxelles. A sa tête, Linde Freya Tangelder, articule une réflexion autour de la sensorialité et s’attache à entreprendre des projets mêlants techniques contemporaines et artisanat traditionnel. Le studio, qui puise son inspiration dans des éléments architecturaux, a récemment imaginé une scénographie à partir du mobilier, dans un ancien bâtiment industriel à Bruxelles, le temps d’une séance photo. Fraichement rénové par NoaArchitecten, le loft Le Lorrain rend grâce au mobilier sous le regard inspiré du photographe d’architecture Jeroen Verrecht.

Le tabouret Horn Variations du studio Destroyers / Builders  intrigue par sa surface lisse semblable à de la corne. «  On a souhaité rendre hommage à cette matière sans l’exploiter. Pour cela on a développé un effet de fausse corne à travers une accumulation de couches de peinture. » raconte Linde. Appliquée à la main par les designers du studio, chaque couche trame l’objet et saisit par sa force d’illusion.

Les techniques sont multiples et ne cessent d’être renouvelées. Pour la fabrication de la Bolder Chair, le studio presse des panneaux de particules et des panneaux de fibres textiles les uns contre les autres . Les colonnes constituant la chaise réfèrent à l’architecture et embrassent une assise fine et délicate.

Texte : Alice Lahana

Crédits photo: Jeroen Verrecht

https://destroyersbuilders.com/

autres articles

une

Des corps qui racontent

Fanny Gicquel valse entre sculpture et performance. Dans son projet d’exposition Des éclats, elle invite les visiteurs au ralentissement et à la contemplation, à travers des corps figés dans l’espace et des mouvements étirés dans le temps…

une

Les invisibles

«  Je veux passer les 6 prochains mois à saluer les passants, tous les jours.  » Incongru ou simplement généreux, ce projet a pourtant vu le jour. Alice Ronchi, artiste milanaise…

monia sbouai super marché collection upcycling

super marché

Avec sa marque Super Marché, Monia Sbouai transforme les vêtements de seconde main pour créer une ligne unisexe décontractée. Fruit d’un long processus d’exploration …

© L’Observatoire Magazine – 2019

Fermer le menu